Anne Laborde

Anne Laborde a lancé le groupe BNI Saint Jean de Luz Larrun en 2013, et plus récemment cet automne celui de Hendaye Kaneta. A ce jour, c’est une quarantaine de membres qu’elle drive presque au quotidien. Elle nous explique pourquoi elle a décidé de se lancer dans l’aventure et quel est son rôle.

Comment avez-vous eu envie de créer votre groupe ?

Depuis toujours, je suis une femme de réseau. En 2012, gérante d’une entreprise de production audiovisuelle et relations publiques dans le secteur du spectacle, je faisais partie de différents groupes comme les FCE (Femmes Chefs d’Entreprise). Pour développer mon activité, je cherchais un réseau qui ne soit pas un lobbying mais vraiment axé « business ». A Pau, le groupe BNI Navarre existait depuis 2009. Le concept me plaisait et correspondait complètement à mes attentes. Entourée d’un noyau dur, j’ai décidé de créer un groupe du côté de Saint Jean de Luz. J’aimais l’idée de développer une synergie ailleurs que dans le BAB en y ajoutant une forte approche transfrontalière. BNI Saint Jean de Luz Larrun est le deuxième groupe créé sur le territoire des Pays de l’Adour.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le concept BNI ?

BNI est une méthode ultra structurée qui a fait ses preuves. BNI inculque ses règles et permet à chacun de s’améliorer dans son développement commercial : Stéphane Colin (Sté PANO Sign’Services) et Véronique Plon (La centrale de financement) ont été élus « Meilleur Vendeur » de leur réseau et l’expliquent grâce à la méthode BNI. De plus, on travaille avec des personnes de confiance professionnellement ; ce qui permet de mettre en place des projets intéressants. Par exemple, certains membres se sont réunis de façon informelle pour pouvoir se présenter comme prestataire global de grands événements… et ça marche !

Quel est votre rôle précisément ?

Je me sens un peu comme le berger garant du bon ordre de marche de mes groupes. Je me forme et forme à mon tour régulièrement mes membres aux outils proposés pour qu’ils s’approprient toujours davantage la méthode. Je les accompagne et met en place des délégations ou des reporting pour garder un niveau d’exigence élevé. Je gère également les médiations et les possibles conflits ainsi que le suivi des dossiers sur BNI Connect. Cela représente une demie journée par semaine à peu près, dans mon emploi du temps de directrice de communication chez Audiens, sans compter le temps que je passe à parler du groupe dès qu’une occasion se présente.
Les membres savent que je me rends toujours disponible pour eux, à n’importe quel moment. Je me sens complètement responsable de mon groupe : je leur ai fait finalement une promesse de réussite que je tiens à tenir… Il faut alors trouver le bon rythme, la bonne organisation pour mener de front son activité professionnelle et la gestion des groupes.

Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

Le lancement du groupe BNI Saint Jean de Luz Larrun a été un peu difficile ; pas par manque de motivation ; bien au contraire : nous avons eu du mal à trouver une salle pour nous accueillir à 7h du matin ; nous étions alors nomade, ce qui est assez pénalisant pour inviter. Du coup, le départ a été un peu long, certains n’ont pas eu la patience d’attendre.
Une des difficulté majeure est de bien choisir les membres, y compris ceux du bureau, élément clé du groupe puisqu’il doit lutter avec tact contre l’absentéisme, stimuler les réunions et suivre les invités.

Quelles sont vos plus belles réussites ?

Ce ne sont pas mes réussites, mais celles des groupes.
Il y a la création d’un GIEE (Groupement d’Intérêt Economique Européen) par Pablo Calvet et Ana Calzado ; il y a aussi le fait que cette dernière soit devenue directrice consultante de BNI Irun – Indarra, ce qui renforce les liens transfrontaliers entre nos groupes et les professionnels de façon plus générale. Il y a aussi le développement de BNI Hendaye Kaneta qui réunit déjà 23 membres. Et surtout le fait que les groupes aient leur personnalité, un esprit identitaire qui les cimente, un gage de réussite certain.

Contacter Anne Laborde
Tèl. : 06 87 19 74 58
mail : ae.laborde@gmail.com