Le marketing de réseau

Selon l’étude Nielson Global Trust in advertising,
92% des personnes font confiance aux recommandations d’amis,
70% des conversations de bouche à oreille ont un impact sur l’achat d’une marque
67% des décisions d’achat sont principalement influencées par le bouche à oreille
93% des gens pensent que le bouche à oreille est la source d’information la plus fiable
76% des gens pensent que les entreprises mentent dans leurs publicités.

Le marketing de réseaux, vous pratiquez certainement sans le savoir…

Ce week-end, vous avez été diner dans un restaurant pour la première fois. Lieu magnifique, met excellent, service impeccable… Lundi matin, devant la machine à café avec vos collègues, de quoi parlez-vous ? Du restaurant dans lequel vous avez diné la veille, bien sûr ! Alors que le mois dernier, après avoir essayé une autre table au service pitoyable et aux plats insipides, vous vous en étiez plaint devant vos collègues en leur disant de ne jamais y aller, cette fois, vous le recommandez vivement. Et fort à parier que vos collègues suivront vos conseils. Pourquoi ? Tout simplement, parce que avez été sincère et que votre enthousiasme les a influencé ; ils voudront eux aussi gouter la même expérience.

Il suffit que trois de vos collègues en parlent à trois personnes proches d’eux pour que l’information arrivent aux oreilles de neuf personnes qui elles aussi en parleront à  trois personnes de leur entourage chacune, soit déjà vingt sept personnes touchées… Parmi celles-ci, certaines iront manger dans ce restaurant dans les jours suivants parce qu’elles vous font confiance, ou justement pour se faire leur propre opinion, d’autres le feront bien plus tard et garderont en mémoire votre témoignage ; d’autres encore n’iront pas, mais diffuseront probablement votre enthousiasme. Le bouche à oreille fait son effet : résultat de votre simple recommandation, vous êtes acteur d’un marketing de réseau.

Dans cet exemple, il est question de restaurant, mais le principe fonctionne pour tout autre produit ou service.

Vous êtes habitués à raconter à vos amis vos expériences ; continuez !
Sans le savoir, vous êtes le commercial du vendeur de tel ou tel produit, de tel ou tel service…
Votre réseau ici est votre cercle privé (famille et amis), mais il est également fait de vos contacts professionnels (collègues, clients, fournisseurs, anciens partenaires…).
Vous avez tout intérêt à l’étendre et à apprendre à structurer ce bouche à oreille.

Le marketing de réseau structuré

Avoir un carnet d’adresses est une base importante, mais bien inutile si l’on ne sait pas s’en servir. Si vous vous posez la question « Qui, parmi mes contacts m’a déjà recommandé pour des affaires ? » Vous risquez de faire le triste constat que votre carnet d’adresses regorge de personnes qui ne vous ont encore jamais apporté une seule affaire. Comment cela se fait-il ? Que faut-il pour recommander quelqu’un ?
Vos contacts savent-ils réellement ce que vous faites ? Connaissent-ils vos petits plus qui vous différencient de vos concurrents? Ont-ils une idée précise de qui sont vos clients, vos partenaires ? Plus ils en sauront sur vous, plus ils pourront vous aider. Plus ils vous connaîtront, plus ils auront confiance en vous ; et ce, au point de vouloir (pouvoir) vous recommander. Retenez que si vous parvenez à créer et maintenir, vis-à-vis des personnes de votre carnet d’adresse, de la visibilité et surtout de la crédibilité, il peut devenir source d’affaires.